News & Noteworthy

REGARD VERS LE FUTUR APRES LA CLOTURE DU PARTENARIAT MDRP

A&N; no. 7 - Octobre 2009

Le programme multi-pays de démobilisation et réintégration (MDRP, de son sigle anglais) a pris fin le 30 juin 2009 lors de la fermeture du fonds fiduciaire à bailleurs multiples qui finançait ses activités.

Les projets de démobilisation et réintégration (D&R) financés par le MDRP étaient déjà terminés dans la plupart des pays depuis fin 2008. La seule exception était la République du Congo, dont le programme ferma en février 2009.

Suivi des programmes de DDR

Les besoins en DDR (désarmement, démobilisation et réintégration) sont encore présents dans les sept pays soutenus par le MDRP. Le tableau ci-dessous récapitule le suivi des activités financées par le MDRP, comprenant notamment le soutien aux ex-combattants qui n’ont pas pu recevoir un support durant les programmes précédents.

 

Programmes financés par le MDRP

Suite des activités DDR

Angola

Le programme de démobilisation et réintégration en Angola (ADRP) a fermé en décembre 2008.

En préparation : une nouvelle opération de DDR ciblant 150 000 ex-combattants des FAA dans le cadre des processus de Lusaka et Bicesse, y compris près de 33 000 ex-combattants qui n’ont pas pu recevoir un soutien à la réintégration avant la clôture du projet ADRP. Le gouvernement financera ce projet sur ses fonds propres mais s’appuiera sur l’expertise de consultants internationaux pour la conception.

Burundi

Le Programme National de Démobilisation, Réinsertion et Réintégration (PNDRR) a fermé en décembre 2008.

En cours : une nouvelle opération financée par un don IDA de 15 millions de dollars a été approuvée en juin 2009. D’autres bailleurs apporteront un cofinancement sous la forme d’un fonds fiduciaire à bailleurs multiples. Des activités complémentaires seront réalisées par le PNUD et la BINUB.

Ouganda

Le don du MDRP à la Commission d’Amnistie a fermé en juin 2007.

En cours : une nouvelle opération  a commencé en juillet 2008, financée par cinq bailleurs et ciblant 28000 “reporters” et leurs dépendants. 

République centrafricaine

Le Projet de réinsertion des ex-combattants et d’appui aux communautés (PRAC) s’est terminé en 2007.

En préparation : une nouvelle opération de DDR a été proposée avec un financement potentiel du PNUD.

République du  Congo

Le Programme National de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (PNDDR) a été clôturé en février 2009.

Le gouvernement recherche un soutien de ses partenaires externes, notamment pour continuer les activités de démobilisation et de réintégration dans la région du Pool.

République Démocratique du Congo

Le fonds fiduciaire financé par le MDRP a fermé en mai 2008.

 

En cours : Le Programme National de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (PNDDR) continue, financé par IDA et la Banque Africaine de Développement. Un autre fonds fiduciaire pour l’est du pays est aussi en cours de mise en œuvre.

Rwanda

La seconde phase du programme de démobilisation et réintégration du Rwanda (RDRP) a fermé en décembre 2008.

En cours : La troisième phase du RDRP, financée par un don IDA et un fonds fiduciaire à bailleurs multiples, a été approuvée en août 2009.


Tirer les leçons du MDRP

Comme pour tout partenariat de l’envergure du MDRP, et en particulier au vu de sa nature ambitieuse, il est important d’évaluer l’expérience acquise au cours des sept années de mise en œuvre. Les leçons qui pourront être tirées des différentes évaluations pourront alors être disséminées et appliquées aux nouvelles opérations de DDR dans la région et ailleurs.

Il y a plusieurs niveaux d’évaluation.  Tout d’abord, les gouvernements ont commissionné des revues indépendantes de leurs programmes nationaux de DDR. Ensuite, le secrétariat du MDRP a réalisé un inventaire des études d’impact disponibles dans chaque pays. Une évaluation indépendante du programme régional est aussi en cours, réalisée par Scanteam, une société de conseil norvégienne. Son rapport est prévu pour l’automne 2009.  Enfin, un livre sur le MDRP est en préparation pour publication en 2010. Le livre fera une analyse plus profonde des particularités du programme MDRP qui le différencient d’autres initiatives de DDR. Plusieurs contributeurs externes ont déjà été identifiés pour travailler sur le livre avec les spécialistes du secrétariat.

Regard vers le futur

Le programme transitionnel de démobilisation et réintégration (TDRP), qui fait suite au MDRP, vient de commencer. Des contributions de la Banque africaine de Développement, la Finlande et l’Italie sont en cours de traitement, et les discussions continuent avec d’autres bailleurs potentiels.

Le TDRP sera un programme de trois ans (2009 à 2012) dont l’objectif principal sera d’améliorer la performance des programmes de DDR par l’apport d’un soutien technique et financier. Il contribuera aussi à l’apprentissage, la coordination et les synergies dans les activités de DDR. L’un des défis les plus grands sera de faire le lien entre les opérations de DDR d’un côté et les autres programmes de rétablissement post-conflit et de développement à long terme de l’autre.

Malgré sa taille réduite, le TDRP constituera une plateforme de dialogue, d’échange d’information et d’apprentissage sur le DDR, comme l’a été le MDRP, en collaboration avec les autres organisations travaillant dans ce secteur.

 

 

 

 

 

 

The views expressed in this website, documents or web links posted on this site are those of the authors and do not necessarily reflect the views of the MDRP Secretariat, the MDRP Partnership or the World Bank.